POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Contact médias :
Jessica Brun
Responsable communication
Association de ballet de la Nouvelle-Orléans | NOBA
504.522.0996 x204
jbrown@nobadance.com
www.nobadance.com

Des élèves de la région s'entraînent avec des professionnels de la danse au niveau national à l'occasion de la conférence de l'Union européenne.
NORD/NOBA Center for Dance Summer Intensive
Le programme se termine par une performance conjointe d'étudiants, d'artistes locaux et de TU Dance

La Nouvelle-Orléans, LA - Le NORD/NOBA Center for Dance (CFD), un partenariat culturel communautaire entre le New Orleans Recreation Department et la New Orleans Ballet Association, en collaboration avec Friends of NORD, a lancé son programme annuel de danse Summer Intensive le 6 juillet au McWilliams Hall de l'université de Tulane.

Le Summer Intensive est une extension du programme pré-professionnel du Center for Dance qui permet à 50 étudiants en danse âgés de 9 à 18 ans de s'entraîner aux côtés d'artistes locaux et invités pendant quatre semaines. Pour se qualifier pour le programme, les étudiants doivent avoir au moins deux ans de formation en ballet et sont sélectionnés par audition au printemps.

"Le dévouement constant de NOBA envers le NORD/NOBA Center For Dance et sa passion pour l'amélioration de la vie de nos enfants ont été essentiels à l'énorme succès et à la reconnaissance nationale de ce programme," a déclaré Vic Richard, directeur de NORD. "Nous sommes ravis de poursuivre ce partenariat avec NOBA et de faire partie de la créativité, de la discipline et de l'imagination de nos jeunes qui ont la possibilité et l'accès à une véritable exploration des arts."

Le corps professoral des artistes invités de cette année comprend Toni Pierce-Sands et Uri Sands, anciens danseurs de l'Alvin Ailey American Dance Theater et cofondateurs de la TU Dance Company; Christina Johnson, ancienne première danseuse du Dance Theatre of Harlem et actuellement directrice des répétitions du Complexions Contemporary Ballet et du Armitage Gone ! Dance; et Tamieca McCloud de Pilobolus. La diversité de style et de formation des artistes invités au Summer Intensive de cette année représente une occasion unique pour les artistes, les étudiants et le public de la région de la Nouvelle-Orléans de célébrer l'excellence et le répertoire exceptionnel d'œuvres classiques et nouvelles.

"Le camp donne l'occasion aux élèves de danse de la Nouvelle-Orléans de recevoir une formation technique et chorégraphique dispensée par des artistes invités et locaux de haut niveau", a déclaré Chara Mock, coordinatrice de l'éducation de la NOBA. "Le CFD s'efforce d'offrir aux élèves ayant un talent avéré une opportunité accessible de s'entraîner de manière intensive avec certains des meilleurs professeurs possibles."

Pendant plus d'une décennie, l'intensif d'été a formé des étudiants dans toute la communauté, et pour la deuxième année consécutive, le programme est passé à quatre niveaux pour répondre à la demande. « Les artistes ne travaillent pas seulement avec nos étudiants de niveau senior, mais aussi avec nos jeunes danseurs. Ce n'est pas souvent que les étudiants de niveau débutant et aussi jeunes que neuf ans ont l'opportunité de travailler avec des artistes d'un niveau aussi élevé », a déclaré Mock. Parmi les anciens artistes invités, citons Urban Bush Women, Pascal Rioult, les chorégraphes Thaddeus Davis et Tanya Wideman-Davis, Dayton Contemporary Dance Company, Luna Negra Dance Theatre, PerksDanceMusicTheatre et Urban Ballet Theatre. Tous les artistes invités et locaux actuels et passés ont un engagement profondément enraciné à travailler avec les jeunes qui est au cœur de la mission personnelle et de leur entreprise.

Le programme Summer Intensive propose de nombreuses voix chorégraphiques distinctes qui culmineront par une performance par les étudiants des œuvres qu'ils ont apprises en plus des performances des artistes invités Toni et Uri Sands de TU Dance, le vendredi 30 juillet, 6h30. pm à l'auditorium Cook de l'Université Dillard. Les billets pour le spectacle coûtent 6 $ et sont disponibles en appelant NOBA au 504.522.0996.

Centre de danse NORD/NOBA


Le NORD/NOBA Center For Dance est un partenariat culturel communautaire entre le New Orleans Recreation Department (NORD) et la New Orleans Ballet Association (NOBA). Fondé en 1992 avec des capitaux d'amorçage de la Freeport-McMoran Foundation, le Centre est né d'un besoin de rendre la danse accessible à tous les enfants d'âge scolaire. Un programme qui a commencé avec seulement 30 étudiants a maintenant un effectif brut annuel de plus de 750 enfants dans 5 centres NORD et trois sites partenaires dans toute la ville. Avec un programme de base de ballet, les cours sont ouverts à tout enfant de la paroisse d'Orléans ayant un intérêt démontré pour la danse. Grâce à un corps professoral professionnel, des master classes par des artistes NOBA Main Stage et d'autres artistes invités, un programme de mentorat et des sorties sur le terrain, le Centre travaille avec chaque enfant pour cultiver ses rêves et renforcer son avenir. Les programmes NOBA sont lauréats du Louisiana Governor's Arts Award 2005, du Big Easy Classical Arts Award 2005 et du prix Coming Up Taller 2002 du Comité présidentiel sur les arts et les sciences humaines.

TU Danse

TU Dance est l'une des plus récentes organisations de danse professionnelle à but non lucratif du pays. Fondée en 2004 par Toni Pierce-Sands et Uri Sands, la compagnie basée dans le Minnesota traverse les styles de danse, puisant dans un large éventail de traditions de danse, du ballet contemporain aux formes modernes et traditionnelles. Explorant des thèmes aussi variés que la lutte héroïque de l'Afrique du Sud ou le ton d'un lac du Minnesota, le travail de TU Dance vise à révéler le pouvoir de connexion de la danse, en célébrant une belle diversité sur scène. Au cours de ses premières saisons, la TU Dance a créé plus de dix nouvelles œuvres du chorégraphe Uri Sands, qui figure sur la liste des "25 à suivre" de 2005 du magazine Danceet qui a reçu le premier prix Princesse Grace 2005 en chorégraphie. La compagnie a également créé des œuvres de grands chorégraphes américains tels que Dwight Rhoden et Ron Brown. Parallèlement à leur passion pour la diversité, Toni et Uri s'engagent à présenter de nouveaux artistes en herbe sur la scène des villes jumelles. La compagnie compte dix professionnels extraordinaires et a régulièrement accueilli des invités de compagnies renommées comme Complexions et le LINES Ballet d'Alonzo King.

Christina Johnson

Née à Vienne, en Autriche, Christina a commencé sa formation en danse à l'âge de sept ans. Elle s'est formée à la Boston School of Ballet, à la School of American Ballet et au Dance Theatre of Harlem. À l'âge de dix-sept ans, elle entame sa carrière professionnelle. Elle a été membre du Boston Ballet pendant deux ans avant de rejoindre le Dance Theatre of Harlem, où elle est devenue danseuse principale pendant ses 13 années de service et a dansé des rôles principaux dans la plupart du répertoire de la compagnie. Christina a travaillé avec d'éminents chorégraphes et entraîneurs, dont Jerome Robbins, Frederic Franklin, Suzanne Farrell, Allegra Kent et Sir Anthony Dowell. Des œuvres originales ont également été créées sur elle par Glen Tetley, Rui Horta, Alonzo King et Dwight Rhoden, entre autres. Elle a été membre des compagnies suisses, Le Ballet du Grand Théâtre de Genève pendant cinq ans et le Ballett Basel pendant deux ans. Christina a été l'artiste invitée de plusieurs compagnies dans le monde, dont le célèbre Royal Ballet de Londres, et elle est membre fondateur de Complexions Contemporary Ballet. Elle a fait ses débuts à Broadway dans The Red Shoes et figure également dans The African Americans, un livre qui dresse le portrait d'Afro-Américains accomplis dans divers domaines. Après sa carrière d'interprète, Christina a été sollicitée en tant que professeur, entraîneur et maître de ballet, et a travaillé avec des compagnies telles que le Washington Ballet, le Pittsburgh Ballet Theater, le Joffrey Ballet, le Dance Theatre of Harlem, le North Carolina Dance Theatre, le Cedar Lake Contemporary Ballet et le Gotesborg Ballett. Christina a occupé le poste de directrice des répétitions pour le Cedar Lake Contemporary Ballet et la compagnie de Karole Armitage, Armitage Gone ! Dance à New York. En outre, elle a assisté Frederic Franklin dans la remise en scène de Giselle pour le Joffrey Ballet, et a également aidé les chorégraphes Dwight Rhoden, Nicolo Fonte et Karole Amritage à créer des premières mondiales. Christina poursuit son travail de professeur, d'entraîneur et de maître de ballet pour des compagnies et des écoles de danse du monde entier.

Tamieca McCloud

Tamieca McCloud a commencé ses études de danse en elle à Newark, NJ, à la School of the Garden State Ballet. En 1994, elle a obtenu un baccalauréat ès arts de l'Université Rutgers, où elle a complété une double majeure dans les études de danse et de littérature. Tamieca se produit professionnellement depuis 1995, date à laquelle elle a commencé à faire des tournées nationales et internationales avec le Pilobolus Dance Theatre. Elle chorégraphie son propre travail depuis 1992. Le travail de Tamieca a été joué à l'Université Rutgers (NJ), au Mulberry Street Theatre (NYC), à la série Thelma Hill Presents Toenails of Steel et Ruby-Red Text (NYC), à l'église Judson Memorial. (NYC), The Bridge for Dance Uptown Performance series (NYC), the Dancers Responding to AIDS Remember Project (NYC), the CEC Meeting House (Philadelphie), Queensborough Community College, au Goose Route Dance Festival (W Va.), et aux Bermudes en tant qu'invité du National Dance Theatre of Bermuda. Elle a créé restless.native.dance., en 1999. Tamieca a continué à travailler en freelance avec Pilobolus, se produisant à la fois sur scène et dans des publicités pour Hyundai, Ford et la NFL. Elle a joué avec le B3W et Wright Now! Compagnies de danse PerformanceXperience et a enseigné la danse à la CedarBridge Academy et à United Dance Productions, aux Bermudes. En plus de chorégraphier et de travailler comme interprète indépendante, Tamieca travaille dans le domaine des technologies de l'information et détient une maîtrise ès sciences en assurance de l'information.

Ce projet est soutenu en partie par une subvention pour les arts communautaires rendue possible par la ville de la Nouvelle-Orléans, administrée par le Conseil des arts de la Nouvelle-Orléans ; une subvention pour les arts décentralisés du Louisiana State Arts Council par l'intermédiaire de la Louisiana Division of the Arts et de la National Endowment for the Arts, administrée par l'Arts Council of New Orleans ; par une subvention du National Endowment for the Arts en partenariat avec la Southern Arts Federation et la Louisiana Division of the Arts ; par une subvention du National Endowment for the Arts' American Masterpieces: Dance initiative, administré par la New England Foundation for the Arts; et un prix du National Endowment for the Arts, qui estime qu'une grande nation mérite un grand art.

###