POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Contacts médias :                                                                     
Kristian Sonnier, CVB de la Nouvelle-Orléans, 504-566-5011, ksonnier@neworleanscvb.com
Léa Sinclair, NOTMC, 504-491-5330, lea@notmc.com

La Nouvelle-Orléans bat des records touristiques de fréquentation et de dépenses des visiteurs en 2016.

La Nouvelle-Orléans, LA (23 mars 2017) - En 2016, les visiteurs de la Nouvelle-Orléans ont dépensé 7,41 milliards de dollars, soit une augmentation de 5,1% par rapport au record de dépenses des visiteurs établi en 2015, et la ville a accueilli un record de 10,45 millions de visiteurs, le le plus élevé depuis 2004 et une augmentation de 6,9 % par rapport à 2015.

L'étude 2016 sur le profil des visiteurs de la région de la Nouvelle-Orléans, réalisée par le Centre de recherche sur l'accueil de l'Université de la Nouvelle-Orléans (UNO) pour le Bureau des congrès et des visiteurs de la Nouvelle-Orléans (NOCVB) et la New Orleans Tourism Marketing Corporation (NOTMC) montre des augmentations consécutives du nombre de visites et de visiteurs. dépenses depuis 2009.

« Les résultats du sondage de l'année dernière démontrent que nous ne poursuivons pas seulement la croissance des visites et des dépenses des visiteurs que nous avons générée au cours des sept dernières années, mais que nous avons maintenant affiché des sommets historiques dans les deux catégories. Ces réalisations sont le résultat d'une stratégie qui attire une combinaison de voyageurs d'affaires et de loisirs soigneusement ciblés grâce à des tactiques qui tirent parti des médias payants, ont gagné une exposition de relations publiques et des événements spéciaux pour promouvoir la Nouvelle-Orléans dans le monde. Alors que l'État continue de faire face à des déficits budgétaires, l'industrie du tourisme de la Nouvelle-Orléans se renforce de plus en plus, ajoutant à notre économie des emplois et des recettes fiscales bien nécessaires », a déclaré Stephen Perry, président et chef de la direction du New Orleans Convention and Visitors Bureau.

« L'industrie du tourisme de la Nouvelle-Orléans a connu une autre année décisive en 2016, marquant cette fois l'histoire du nombre de visiteurs dans notre ville et des dépenses des visiteurs », a déclaré le maire Mitch Landrieu. « Cette réalisation passionnante témoigne de la capacité unique de notre ville à accueillir des touristes et des événements majeurs comme nul autre. À l'approche de notre tricentenaire, j'ai hâte que 2017 soit une année encore plus importante pour l'industrie du tourisme à la Nouvelle-Orléans.

« Notre stratégie de marketing, visant à attirer les voyageurs d'agrément, continue de rapporter des dividendes à notre économie », a déclaré Mark Romig, président et chef de la direction de la New Orleans Tourism Marketing Corporation. « En 2017, nous continuons à travailler côte à côte avec nos partenaires de l'industrie, en particulier l'aéroport international Louis Armstrong de la Nouvelle-Orléans, le CVB de la Nouvelle-Orléans et la Greater New Orleans Hotel & Lodging Association, pour atteindre autant de visiteurs potentiels que possible avec notre message créatif.

« Notre analyse des résultats de la recherche montre qu'au cours des dernières années, la Nouvelle-Orléans a considérablement augmenté la qualité des piliers fondamentaux nécessaires à une destination touristique de premier plan. Les visiteurs potentiels et les visiteurs réguliers sont de plus en plus conscients de l'expérience unique et élevée des visiteurs qui résulte des restaurants exquis de la Nouvelle-Orléans, des hôtels somptueux, des événements sportifs, du centre de congrès, des festivals, musées et autres attractions variés et nombreux », a déclaré le Dr. John Williams, doyen du College of Business Administration de l'Université de la Nouvelle-Orléans. "Cette combinaison d'attributs offre un avantage concurrentiel extrêmement fort alors que la Nouvelle-Orléans établit de nouvelles références en matière de visites et de dépenses touristiques."

Un exemple de la stratégie de la NOCVB pour attirer des visiteurs de qualité et continuer à se développer en tant que destination internationale en 2016 comprend l'annonce de deux vols directs d'Europe vers la Nouvelle-Orléans à partir de 2017. Condor Airlines commencera un vol direct saisonnier de Francfort, en Allemagne vers La Nouvelle-Orléans et British Airways commenceront un vol direct de Londres à la Nouvelle-Orléans en 2017. Chacun de ces vols reliera la Nouvelle-Orléans à plus de 120 destinations en Europe et au-delà.

En 2004, la Nouvelle-Orléans a accueilli 10,1 millions de visiteurs, qui ont dépensé 4,9 milliards de dollars dans la ville. En 2006, après l'ouragan Katrina, le nombre de visites est tombé à 3,7 millions, avec 2,9 milliards de dollars de dépenses pour les visiteurs. Grâce aux efforts du NOCVB et du NOTMC, le nombre de visiteurs et les dépenses n'ont cessé d'augmenter depuis Katrina, et le nombre total de visiteurs en 2016 a dépassé le nombre record de visites établi en 2004. Depuis 2010, les visites et les dépenses à la Nouvelle-Orléans ont augmenté de près de 26% et 40% respectivement. En plus de l'augmentation record du nombre de visites, les dépenses des visiteurs en 2016 se sont élevées à 7,41 milliards de dollars, soit une augmentation de 51% depuis 2004.

L'étude UNO de 2016 a montré que les visiteurs d'une nuit dans la région de la Nouvelle-Orléans qui ont séjourné dans des hôtels ont dépensé en moyenne 1 033 $ par personne et par voyage en 2016. Les visiteurs ont séjourné en moyenne 4,0 nuits et ont dépensé en moyenne 231 $ par personne et par jour.

L'augmentation cumulée de 5,1 % de l'activité de dépenses par rapport à 2015 a été ressentie dans toutes les catégories :

  • Les dépenses d'hébergement ont augmenté de 2,2 %.
  • Les dépenses de divertissement ont augmenté de 0,2 %.
  • Les dépenses de restauration ont augmenté de 12,0%
  • Les dépenses dans les bars et les discothèques ont augmenté de 12,3%
  • Les visiteurs qui ont passé la nuit à l'hôtel ont dépensé en moyenne 231 dollars par jour.
  • Les visiteurs qui sont venus à la Nouvelle-Orléans pour la journée ont dépensé en moyenne 192 $ par personne

La plupart des visiteurs (28,5%) se sont rendus à la Nouvelle-Orléans au cours du deuxième trimestre 2016, ce qui peut être lié au Jazz Fest, au French Quarter Fest et aux conventions. L'objectif principal de leur visite est resté similaire à ce qu'il a été au cours des six dernières années :

  • Visiteurs interrogés qui se sont rendus à la Nouvelle-Orléans pour des vacances/plaisirs : 76,7 %
  • Les visiteurs interrogés qui se sont rendus à la Nouvelle-Orléans pour une association, une convention, un salon professionnel ou une réunion d'entreprise : 13,3 pour cent
  • Visiteurs interrogés qui se sont rendus à la Nouvelle-Orléans pour affaires générales : 10,0 %
  • Visiteurs interrogés qui se sont rendus à la Nouvelle-Orléans pour des congrès et des affaires et qui ont prolongé leur séjour de 2 nuits en moyenne pour profiter de la ville : 55,4 %
  • Les croisiéristes représentaient environ 1,7 pour cent du nombre total de réponses des visiteurs, et presque tous (72,7 pour cent) sont restés à la Nouvelle-Orléans avant ou après leur croisière. Le nombre moyen de nuitées dans la ville était de 1,7

La recherche a également trouvé ce qui suit :

  • Les visiteurs de la Nouvelle-Orléans venaient plus fréquemment de Louisiane, en dehors de la région métropolitaine de la Nouvelle-Orléans (15,6%) et du Texas (9,3%). Les principaux marchés d'alimentation suivants étaient le Mississippi (7,0 %), la Californie (6,7 %), la Floride (6,5 %) et New York (4,5 %).
  • En considérant uniquement les visites d'une nuit, les principaux marchés d'alimentation en 2016 étaient le Texas (10,4 %), la Louisiane, en dehors de la région métropolitaine de la Nouvelle-Orléans (9,2 %), la Californie (7,8 %), la Floride (6,8 %), New York (5,1 %) et le Mississippi (4,7 pour cent).
  • La proportion de visiteurs avec un revenu de 200 000 $ et plus a atteint le chiffre le plus élevé depuis 2012 (11,2 %); 22,5 pour cent avaient un revenu familial de 100 000 $ à 149 999 $.
  • Le pourcentage de visiteurs célibataires à la Nouvelle-Orléans, non veufs ou divorcés, est passé de 17,2 % en 2015 à 17,8 % en 2016.
  • Répondants qui se sont identifiés comme LGBT, une augmentation par rapport à 4,1 % en 2015 : 4,7 %.
  • Il y a eu une légère augmentation des répondants qui ont déclaré avoir des enfants de moins de 18 ans vivant dans leur ménage : 23,8%.
  • Les visiteurs âgés de 50 à 64 ans constituaient le groupe démographique le plus important pour 2016 (33,0 %), suivis des 35-49 ans (28,0 %). En 2016, le pourcentage de répondants dans le groupe des 25-34 ans a représenté une augmentation par rapport à 2015 (17,8%), tandis que le groupe des 65 ans ou plus a augmenté par rapport à 2015 (15,6%).
  • Le nombre moyen de personnes par groupe de voyage est resté comparable aux années précédentes en 2016, à 3,0.
  • La plupart des visiteurs interrogés sont arrivés dans leur véhicule personnel a augmenté en 2016 (48,3%) tandis que le nombre de visiteurs arrivant par avion a légèrement diminué en 2016 (44,7%).
Graphique des visites et des dépenses [Mise à jour : 2017-03-22 17:26:22]

Il s'agit de la dernière année d'utilisation de l'enquête du UNO Hospitality Research Center en tant que transition NOCVB et NOTMC vers un processus de décompte des visiteurs administré par DK Shifflet & Associates (DKS) pour la recherche de 2017. Il y a plusieurs raisons à ce changement. Premièrement, le bureau de l'Office du tourisme de la Louisiane a déjà migré vers DKS pour ses recherches sur le tourisme. Comme l'État rapporte les données de visite à l'échelle de l'État, nous devrions être en phase avec leurs données et leur processus. Deuxièmement, de nombreux États et villes avec lesquels nous sommes en concurrence pour les visiteurs utilisent également DKS. L'utilisation des mêmes données fournira une comparaison claire de nos résultats en matière de visites et de dépenses des visiteurs par rapport à ceux de nos concurrents. Nous avons surveillé de manière informelle les résultats du DKS pour la Nouvelle-Orléans au cours des dernières années. Leur méthodologie nous fournira un décompte complet de nos visiteurs et des dépenses des visiteurs, qui inclura les « excursionnistes » très importants qui viennent dans la ville pour un événement, une attraction ou des repas mais ne restent pas pour la nuit. Nous prévoyons de continuer à travailler avec l'ONU sur d'autres projets d'enquête, notamment des enquêtes sur l'emploi et les salaires pour l'industrie. 

Autres organisations touristiques qui utilisent DKS pour leurs recherches touristiques :

États
Californie
Floride
Hawaii
Texas
Washington DC

Offices des congrès et du tourisme (CVB)/Organisations de gestion des destinations (DMO)
Office du tourisme et des congrès de Los Angeles
Visiter Orlando
NYC & Fondation d'entreprise
San Antonio
Choisissez Chicago

###

Le Centre de recherche hôtelière de l'Université de la Nouvelle-Orléans est un effort de collaboration de la Division de la recherche commerciale et économique (DBER) et de la School of Hotel, Restaurant and Tourism Administration (HRT). Principalement connu pour ses analyses et prévisions économiques, le DBER a également mené des études de recherche telles que des profils de visiteurs, des prévisions d'indicateurs touristiques, des enquêtes de satisfaction de la clientèle et des analyses d'impacts des jeux de casino. Chaque membre du corps professoral de l'École de HRT possède une vaste expérience dans l'industrie du tourisme et de l'hôtellerie et a une préparation académique approfondie. Travaillant ensemble, en coopération avec les professionnels de la Division de la recherche commerciale et économique, le UNO Hospitality Research Center est un centre d'excellence et régulièrement reconnu pour la productivité de la recherche dans le domaine de l'hôtellerie. La fonction du Centre de recherche sur l'accueil est de fournir une variété de services de recherche aux organisations d'accueil, de voyage et de tourisme. Pour plus d'informations, veuillez visiter www.uno.edu/coba/DBER .

La New Orleans Tourism Marketing Corporation (NOTMC) est l'agence de promotion des voyages d'agrément de la ville de la Nouvelle-Orléans. NOTMC est une société de développement économique privée créée en vertu de la loi de l'État de Louisiane pour favoriser l'emploi et la croissance économique en développant l'industrie du tourisme à la Nouvelle-Orléans. La mission de la New Orleans Tourism Marketing Corporation est de promouvoir et de positionner la Nouvelle-Orléans en tant que première destination touristique de loisirs grâce à un vaste programme de publicité, de relations publiques, de médias sociaux, de marketing Internet, de promotions, de recherche et d'autres stratégies de marketing. Ces stratégies sont conçues pour maintenir et améliorer l'image de la ville en tant qu'endroit formidable à visiter, pour attirer un nombre accru de voyageurs et pour augmenter les dépenses touristiques à la Nouvelle-Orléans. Veuillez visiter www.neworleansonline.com pour plus d'informations. 

Le New Orleans Convention & Visitors Bureau (NOCVB) est une organisation de marketing de destination accréditée au niveau national, comptant 1 100 membres et la plus grande et la plus prospère des sociétés privées de développement économique en Louisiane. Le CVB et ses membres influencent des milliers de décideurs et des millions de visiteurs à choisir la Nouvelle-Orléans par le biais de la vente directe, du marketing, des relations publiques, de l'image de marque et des services aux visiteurs à notre siège social et nos bureaux de la Nouvelle-Orléans à Chicago, Louisville, KY, Washington, DC, Royaume-Uni, France, Allemagne, Canada, Brésil et Chine. Constamment reconnu comme l'un des cinq meilleurs CVB du pays, le New Orleans CVB célèbre son 57e anniversaire en 2017. Pour plus d'informations, veuillez visiter www.neworleanscvb.com ; www.facebook.com/neworleans : www.twitter.com/visitneworleans .