POUR PUBLICATION IMMÉDIATE
Contact média :
Jim Mulvihill
Directeur des communications & Marketing
(504) 658-4106
jmulvihill@noma.org

NOMA présente A Discourse in Abstraction :
Jennifer Odem and NOMA's Permanent Collection
Un nouvel espace d'art vidéo permanent est également ouvert au deuxième étage.

[Images haute résolution disponibles sur demande]

NOUVELLE ORLEANS (vendredi 20 mars 2009)--Ce printemps, d'ici au 24 mai, le New Orleans Museum of Art présente A Discourse in Abstraction : Jennifer Odem and NOMA's Permanent Collection, une exposition de nouvelles sculptures de l'artiste de la Nouvelle-Orléans juxtaposées à des œuvres modernes et contemporaines de la collection permanente.

A Discourse in Abstraction est la première d'une série d'expositions consacrées à la mise en valeur de l'art contemporain de la Louisiane. Situées en dialogue avec des peintures abstraites de la collection permanente du NOMA, les œuvres d'Odem se positionnent au croisement de la monumentalité et du ludique. Combinant des matériaux tels que la pierre hydraulique et la fibre de flocage, les sculptures d'Odem se situent entre des contrastes extrêmes.

Dans sa déclaration d'artiste, Odem explique : "L'idée de vulnérabilité comme force sous-tend mon investigation des formes et des matériaux. L'industrialisation de la matière organique inverse les caractéristiques de stabilité et de fragilité. Des sculptures apparemment délicates réalisées à partir de matériaux solides et durables mettent en évidence le fossé qui existe entre le permanent et l'impermanent, le féminin et le masculin, le naturel et l'artificiel. Les significations subverties, l'humour et l'absurdité jouent tous un rôle dans mes représentations des questions de genre, des relations humaines et de notre lien avec la terre, tandis que l'interaction entre les formes contradictoires et exagérées me permet de remettre en question les traditions sociales et les systèmes de croyance."

Reprenant souvent la forme des monticules "" dans son travail, les sculptures d'Odem soulignent l'idée d'un espace intérieur et extérieur. Dans le cas de Bluebell, Myrrh, et Salt Mound, elle décrit les monticules comme ayant une qualité féminine, semblable à un récipient, malgré leur forme phallique globale. Son rideau autoportant, Drape, crée également un intérieur architectural en enfermant partiellement l'espace dans sa forme de croissant.

A Discourse in Abstraction est organisé par la conservatrice d'art moderne et contemporain Miranda Lash. Les œuvres de la collection permanente, sélectionnées par Odem et Lash, comprennent une nouvelle acquisition, la sculpture Yves Klein Venus Bleue (1962), ainsi que des peintures abstraites à grande échelle de Judy Chicago, Thomas Downing, Basilios Poulos, James Rosenquist, Pat Steir, Karl-Heinz Ströhle, Tony Stubbing et John Torreano.

En savoir plus sur Jennifer Odem
Ba Ses expositions de 2008 et 2009 comprennent une exposition individuelle à la 511 Gallery de New York et des expositions collectives à la Winkleman Gallery de New York, à la Front Gallery de la Nouvelle-Orléans et au Newcomb Center for Women de l'université de Tulane. Elle s'est beaucoup inspirée de ses sept résidences d'artiste à l'étranger, notamment en Irlande, en Angleterre et en Pologne, ainsi que de sa résidence de 2007 au New Orleans Center for Creative Arts.

Odem est l'auteur de plusieurs installations sculpturales extérieures, dont Wheels of Fortune, située dans les salines de l'Utah pour le Center for Land Use Interpretation (1998), Island, réalisée pour le Center for Polish Sculpture à Oronsko, en Pologne (2004), et St. Rose Project, une commande privée à St Rose, en Louisiane. Sa prochaine installation, Blue Fence, une sculpture spécifique présentée en collaboration avec les projets AORTA, sera dévoilée le samedi 11 avril, de 14 h à 17 h, dans le Upper Ninth Ward, à l'intersection de Poland Avenue et de North Miro.

Mercredi 15 avril, de 18 h à 20 h - Réception pour les nouvelles expositions
Rejoignez-nous pour célébrer l'ouverture de deux expositions spéciales :Women Artists in Louisiana, 1825-1965 : A Place of Their Own et A Discourse in Abstraction : Jennifer Odem et la collection permanente du NOMA. Organisée conjointement par le NOMA et The Historic New Orleans Collection, Women Artists in Louisiana met en lumière les œuvres d'artistes féminines de l'État du Bayou dans une variété de médiums et de styles. A Discourse in Abstraction présente de nouvelles œuvres de la nouvelle sculptrice Jennifer Odem, basée à la Nouvelle-Orléans, juxtaposées à des œuvres d'art du XXe siècle appartenant au musée. Cet événement fait partie de la série de programmes publics Mid-Week in Mid-City du mercredi soir et est ouvert au public.

Un nouvel espace d'art vidéo ouvre avec Kara Hearn
Le New Orleans Museum of Art dispose désormais d'un espace permanent consacré à l'art vidéo. La salle de projection fait partie des galeries modernes et contemporaines du deuxième étage, adjacentes aux galeries de la collection permanente et aux Frederick R. Weisman Galleries for Louisiana Art.

L'espace d'art vidéo projette actuellement des œuvres récentes de l'artiste de Houston Kara Hearn. Recréant l'espace tête "" des rêves et des rêveries, One Thing After Another (2007) emmène les spectateurs à travers une série de vignettes, Hearn jouant tous les rôles des personnages. Artiste vidéo interdisciplinaire, Hearn réalise ce qu'elle décrit comme "un travail calme et absurde sur la façon dont les tragédies résident dans la tête, la façon dont les héroïsmes se jouent dans l'œil de l'esprit, l'endroit intérieur où les histoires sont évoquées, rêvées, remémorées. "

Les œuvres de Hearn ont été projetées et exposées à l'échelle nationale et internationale dans des lieux tels que DiverseWorks, Houston ; White Columns, New York ; la Luckman Gallery, Los Angeles ; la Pacific Film Archive, Berkeley ; le Walker Art Center, Minneapolis ; le Dallas Video Festival ; le Women in the Directors Chair International Film and Video Festival ; et le Festival international du cinéma Tous Courts. Elle a obtenu un MFA de l'université de Californie, Berkeley en 2007 et est actuellement Core Fellow au Museum of Fine Arts, Houston.

À propos du NOMA et du Sydney and Walda Besthoff Sculpture Garden
Le New Orleans Museum of Art, fondé en 1910 par Isaac Delgado, abrite plus de 30 000 objets d'art couvrant 4 000 ans d'art mondial. Les œuvres de la collection permanente, ainsi que des expositions temporaires en constante évolution, sont présentées dans les 46 galeries du musée les mercredis de midi à 20 heures et les jeudis à dimanches de 10 heures à 17 heures. L'entrée au musée est gratuite pour les résidents de Louisiane grâce à la générosité de la Fondation Helis.

L'entrée au jardin de sculptures Sydney et Walda Besthoff adjacent, qui présente les œuvres de 59 artistes, dont plusieurs des grands maîtres sculpteurs du XXe siècle, est toujours gratuite pendant les heures d'ouverture du musée.

Le New Orleans Museum of Art et le Besthoff Sculpture Garden sont entièrement accessibles aux visiteurs handicapés et des fauteuils roulants sont disponibles à la réception.

Pour plus d'informations, appelez le (504) 658-4100 ou visitez www.noma.org.

###