POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Contact presse :
Margaux Krane
504.658.4106
mkrane@noma.org

NOUVELLE ORLÉANS, LA - Des œuvres célébrant les réalisations de toute une vie du graveur, ancien combattant et professeur Jim Steg seront exposées au New Orleans Museum of Art (NOMA) du 7 avril au 8 octobre 2017 dans Jim Steg : New Work. Steg était le graveur le plus influent à être basé à la Nouvelle-Orléans au vingtième siècle. Tout au long de sa vie, Steg a utilisé presque toutes les méthodes de gravure connues de son époque, et a même été le pionnier de plusieurs de ses propres méthodes. Des eaux-fortes, des gravures sur bois, des dessins, des eaux-fortes photorésistantes, des œuvres réalisées au toner Xerox et de nombreuses autres œuvres qui n'ont jamais été exposées au public sont présentées dans Jim Steg : New Work, la première exposition rétrospective de l'artiste. D'une inventivité inlassable, l'exposition du NOMA révèle que Steg était un artiste à l'avant-garde de plusieurs mouvements majeurs du XXe siècle et l'un des graveurs les plus novateurs du pays.

" Jim Steg était un véritable pionnier. Il a complètement incarné son rôle d'artiste doué et d'innovateur," a déclaré Susan Taylor, directrice du NOMA. "Nous sommes honorés de présenter certaines de ses réalisations importantes au NOMA."

Parmi les nombreux chapitres notables de son histoire, Steg a servi dans la division de la Seconde Guerre mondiale connue aujourd'hui sous le nom d'Armée fantôme, qui était chargée de tromper les armées du Troisième Reich en simulant des mouvements de troupes à l'aide de chars gonflables et d'autres accessoires et équipements théâtraux. L'Armée fantôme était composée d'un certain nombre de soldats ayant une formation artistique ou théâtrale, dont l'artiste Ellsworth Kelly et le créateur de mode Bill Blass. Pendant la guerre, Steg a réalisé des dizaines de portraits au graphite ou à l'aquarelle de civils, de soldats ou de réfugiés qu'il a rencontrés sur son chemin. Il est probable que les réfugiés qu'il a dépeints n'ont pas vécu pour voir la fin de la guerre, ce qui fait de ces dessins un héritage obsédant, mais durable. Ces œuvres, et d'autres, seront exposées au NOMA, ainsi qu'une réplique grandeur nature d'un char gonflable, semblable aux chars utilisés par l'armée fantôme.

"Le travail de Jim Steg, quelle que soit la période, est très accompli et a été historiquement reconnu comme tel," a déclaré Russell Lord, conservateur de la famille Freeman pour les photographies, les estampes et les dessins au NOMA. "Il a été sélectionné plus d'une fois pour le prestigieux Carnegie International et a même reçu une bourse Fulbright pour donner une conférence au Pakistan en 1959. Notre objectif est de rappeler au public contemporain ses réalisations passées tout en présentant un certain nombre d'œuvres inédites."

###

 

À propos de NOMA et du Jardin des sculptures Besthoff
Le New Orleans Museum of Art, fondé en 1910 par Isaac Delgado, abrite près de 40 000 objets d'art couvrant 5 000 ans d'art mondial. Les œuvres de la collection permanente, ainsi que des expositions spéciales en constante évolution, sont présentées dans les 46 galeries du musée les vendredis de 10 h à 21 h, les mardis, mercredis et jeudis de 10 h à 18 h, les samedis de 10 h à 17 h et les dimanches de 11 h à 17 h. Le jardin de sculptures Sydney et Walda Besthoff, adjacent au musée, présente les œuvres de plus de 60 artistes, dont plusieurs des maîtres sculpteurs du XXe siècle. Le jardin de sculptures est ouvert sept jours sur sept : Le New Orleans Museum of Art et le Besthoff Sculpture Garden sont entièrement accessibles aux visiteurs handicapés et des fauteuils roulants sont disponibles à la réception. Pour plus d'informations sur le NOMA, appelez le (504) 658-4100 ou visitez www.noma.org. Les mercredis sont des jours d'entrée gratuite pour les résidents de Louisiane, grâce à la Fondation Helis. (Les adolescents (âgés de 13 à 19 ans) bénéficient d'une entrée gratuite tous les jours jusqu'à la fin de l'année, grâce à la Fondation Helis.