POUR UNE DIFFUSION IMMÉDIATE :

Contacts médias :
Lauren Busch/Morgan Brosman
Relations publiques Brustman Carrino
bcpr@brustmancarrinopr.com
(305) 573-0658

Le Purloo récemment ouvert situé à l'intérieur du Southern Food and Beverage Museum célèbre l'hospitalité, la chaleur et la convivialité synonymes du Sud. Le restaurant propose un menu à prix modéré qui met en valeur la cuisine traditionnelle du Sud avec des touches modernes et innovantes. Purloo sert non seulement de destination gastronomique, mais aussi d'exposition vivante, mettant en valeur les saveurs et les traditions culinaires de la région. 


Tirant son nom du plat traditionnel du Lowcountry, composé d'une marmite de riz cuite au four et de tout ce que l'on a sous la main, Purloo offrira aux convives un regard approfondi et un aperçu de la cuisine régionale du Sud. Dirigé par le chef et propriétaire Ryan Hughes, qui a été acclamé par la critique pour sa cuisine du Sud avec une touche française dans certains des restaurants les plus réputés de la Nouvelle-Orléans, dont le Brennan's, le Delmonico d'Emeril, le Café Degas, le Bayona et bien d'autres, la cuisine d'exposition de 30 places et le restaurant de 40 places seront un lieu où l'on pourra à la fois manger et apprendre. "Notre équipe s'engagera auprès de nos clients pendant qu'ils cuisineront et répondra à leurs questions sur l'héritage de chaque plat et sur la provenance des ingrédients. Nous sommes là pour offrir non seulement un bon repas, mais aussi une expérience éducative," dit Hughes.

Purloo propose un menu saisonnier tournant, supervisé par le chef Hughes, qui met en valeur les ingrédients frais d'origine locale provenant de diverses régions du Sud. Les clients peuvent se régaler de petites assiettes (de 7 à 13 dollars) telles que la soupe de crabe de Lowcountry garnie de madère vieilli, la tamale de maïs Delta avec sauce rouge à l'écrevisse, feta et olives, et les palourdes Cape Hatteras Style servies dans un bouillon clair avec oignons perlés, bacon et vrilles de pois. Les convives peuvent également se régaler avec le savoureux agneau fumé accompagné de fromage Charleston pimento, de chutney de tomates vertes, d'œufs à la diable "Meuniére", de cornichons frits et de cacahuètes bouillies. Les entrées (23 à 26 dollars) proposent une variété de plats somptueux qui revisitent les plats traditionnels, tels que le lapin pané avec des petits pois et du fenouil cuit lentement, du pak-choï épicé à l'ail et de la sauce aux yeux rouges ; la chèvre au curry avec de la citronnelle, de la coriandre, des patates douces locales et des germes, servie avec du pain Bánh mì ; Short Rib de bœuf barbecue en croûte de pécan avec un glaçage Satsuma grillé et des macaronis tasso maison ; et un Lowcountry Boil - crevettes, palourdes, crabe bleu, pommes de terre grelots et saucisse Conecuh dans un bouillon à la coriandre, au citron et au poivre de Cayenne. En plus du menu régulier, Hughes présentera 8 à 10 plats de spécialité chaque semaine, mettant en valeur un état différent de la région.

Les desserts (7 à 11 dollars) créés par le chef pâtissier Ryan McDougall complètent le menu. Parmi les douceurs du Sud, citons la tarte à la main frite au citron Meyer, la crème caramel au rhum épicé du Bayou avec un financier à la mélasse, la tarte en échecs individuelle au babeurre garnie de fraises de Louisiane et la version de McDougall du célèbre gâteau Lane de l'Alabama avec des noix de pécan, de la noix de coco, des raisins secs, du bourbon et un glaçage meringué.

Les invités peuvent accompagner leur dîner de l'un des nombreux cocktails traditionnels et créatifs du Sud créés par le conservateur du bar Mark Schettler, qui a été acclamé par la critique pour ses libations au Swizzle Stick, à Appoline et plus récemment au Tonique. Le Yah Yah est amusant et local avec une combinaison de vodka Cathead au chèvrefeuille, de sirop de Satsuma, d'agrumes, de vermouth blanc et d'amers El Guapo Mojo Cubano de West Bank, le tout arrosé d'une goutte de soda. Le Shhh combine du Pisco Porton, du vermouth bianco, du rhum indonésien et du melon de saison. Le Milk of Human Kindness est un punch au rhum à base de lait de coco, agrémenté d'un mélange d'épices indiennes. Toutes les recettes de cette boisson seront reversées à l'association caritative voisine, The New Orleans Mission.

Conçu pour créer une ambiance sans prétention mais conviviale, Purloo associe des éléments rustiques à des touches modernes. Point central du restaurant, la cuisine d'exposition dispose de 30 places assises sur le comptoir enveloppant en cyprès de descente récupéré dans le bayou local, ce qui permet aux clients de voir l'action se dérouler. Une hotte en acier inoxydable trône au centre de la cuisine, tandis que les armoires ouvertes blanchies à la chaux abritent les ustensiles de cuisine, les assiettes et les plats de service. Dans la zone du restaurant, des tables en bois chaud de 400 ans, fabriquées à la main dans une ancienne sucrerie de la région rurale de New Road, en Louisiane, sont posées sur des sols en béton poli, offrant une scène de restauration élégante et décontractée, avec 40 places supplémentaires. Le vaste bar historique, construit en 1851 pour le West End Hotel et transféré ensuite au Bruning's Restaurant, est probablement le plus ancien bar de la Nouvelle-Orléans. Que ce soit au bar, au restaurant ou dans la cuisine d'exposition, il y en a pour tous les goûts au Purloo. Les visiteurs peuvent également déguster de nombreuses spécialités du Sud, qu'il s'agisse de nourriture ou de boissons, sous forme d'échantillons à acheter pendant la visite de SoFAB, pour une expérience interactive ultime.

Purloo est situé au 1504 Oretha C. Haley Boulevard, au Southern Food and Beverage Museum de la Nouvelle-Orléans. Le restaurant sert le dîner du mardi au samedi, de 17 h à 23 h. Déjeuner à venir. Réservations obligatoires pour les groupes de six personnes ou plus. Téléphone : (504) 324-6020 ; Site Web : www.nolapurloo.com. Twitter @purloonola.

À propos de SoFAB

L'institut SoFAB documente et célèbre la nourriture et les boissons de toutes les cultures par le biais d'expositions, de programmes et d'une gamme de médias. Parce que tout le monde mange, tous les aspects de la nourriture et des boissons - culture et géographie, anthropologie et histoire, économie et politique, droit et politique, médias et arts, science et technologie - révèlent l'état du monde. Le SoFAB Institute, qui comprend également le Culinaria Policy Center, Nitty Grits (le dictionnaire culinaire international), le SoFAB Culinary Heritage Register et SoFAB Media, est l'une des principales institutions du pays à étudier la nourriture et les boissons. Pour plus d'informations, visitez le site http://southernfood.org ou suivez-nous sur Twitter @southernfood.