TOURISM LEADERS UNITE TO UNVEIL TRICENTENNIAL PLAN, THE NEXT FIVE YEAR PHASE OF THE INDUSTRY'S BOSTON CONSULTING GROUP MASTER PLAN

 

Le Tricentennial Consortium est formé en tant qu'alliance pour unir l'économie de l'accueil et du voyage, ses conseils publics, ses organisations à but non lucratif, ses associations professionnelles, ses entreprises privées et ses membres, afin de prendre des positions de politique publique, de promouvoir le plan d'orientation du centre de congrès, de préserver et d'accroître nos ressources, de proposer un grand développement public sur le site du World Trade Center et sur le front de mer, de mettre en place les ressources marketing nécessaires pour développer l'économie et créer des emplois, et de soutenir la construction d'un aéroport de classe mondiale.

 

 Le lundi 22 avril, les leaders de l'industrie touristique de la Nouvelle-Orléans et les parties prenantes civiques se sont réunis pour annoncer la formation de leur alliance, le Tricentennial Consortium, et présenter leur Tricentennial Plan, une vision holistique puissante à mettre en œuvre dans les cinq prochaines années, qui créera des milliers d'emplois, générera une demande touristique considérablement accrue, stimulera le développement économique et assurera la croissance continue de l'économie de la Nouvelle-Orléans pour les décennies à venir. Le plan unifié est en cours d'élaboration depuis trois ans pour soutenir les objectifs du plan directeur stratégique 2010 du Boston Consulting Group (BCG) pour le secteur du tourisme et de l'hôtellerie de la ville de La Nouvelle-Orléans. Ce plan culmine aujourd'hui avec l'alignement des éléments clés qui seront mis en œuvre au cours des cinq prochaines années, au bénéfice du prochain quart de siècle. Les objectifs primordiaux sont d'attirer 13,7 millions de visiteurs, de créer 11 milliards de dollars de dépenses directes, 33 000 emplois supplémentaires et 700 millions de dollars de recettes fiscales d'ici au 300e anniversaire de la ville en 2018.

Le plan du Tricentenaire pour ces cinq prochaines années menant au 300e anniversaire de la ville en 2018 implique plusieurs initiatives législatives et d'infrastructure et deux positions majeures de politique publique :

1. L'industrie unie (Consortium) s'oppose à une augmentation de la taxe de vente ayant un impact sur les hôtels, restaurants, boîtes de nuit, attractions et détaillants de la Nouvelle-Orléans. Nous apprécions profondément que notre législateur ait reporté ces taxes.

2. L'industrie unie (Consortium) s'oppose fermement à tout transfert ou autre utilisation des réserves financières du Morial Convention Center, qui sont constituées des revenus générés par les taxes proposées par l'industrie hôtelière et de la restauration de la Nouvelle-Orléans et qui ont été collectées et dédiées par la loi uniquement au développement du centre de convention et de l'infrastructure hôtelière. Nous considérons que toute réaffectation ou prise de fonds est contraire à une politique publique et fiscale saine, et qu'elle viole tous les accords avec l'industrie hôtelière et de la restauration qui ont conduit à la promulgation des taxes, et très probablement aussi la loi.

3. L'industrie unie (Consortium) soutient fermement un plan de vision majeur pour le Centre des congrès qui comprend le front de mer et le boulevard du Centre des congrès, le bâtiment et la vaste propriété de la phase IV, dont les fondements financiers et juridiques sont soutenus par le projet HB516 (Leger). Ce développement à multiples facettes de générateurs de demande est intimement lié à .....

4. Un effort industriel uni déposé par le Consortium pour créer une nouvelle vision d'un générateur de demande emblématique, d'une installation de classe mondiale, d'un édifice architectural, d'un paysage ou d'une utilisation publique éblouissante de l'actuel World Trade Center, d'une manière qui suscite une énorme adhésion du public et des citoyens et un large attrait public. (Le dépôt mercredi par le Tricentennial Consortium à l'appel d'offres de la ville).

5. L'industrie unie (Consortium) soutient fermement une taxe hôtelière facultative (pas une taxe, pas un district, et aucun rapport avec le projet de loi de l'année dernière) afin de lever de nouveaux fonds pour le marketing et la promotion de la Nouvelle-Orléans en tant que destination pour les événements spéciaux, les réunions d'entreprises et d'associations, les voyages d'affaires et de loisirs, tant au niveau national qu'international. Ce programme facultatif d'évaluation des hôtels contribuerait grandement à rattraper notre destination par rapport à nos concurrents en matière de capacité de marketing, et aurait un impact immédiat de centaines de millions de dollars sur l'économie de notre ville et créerait des milliers de nouveaux emplois. Cette mesure est prévue dans le SB 242 de Murray et Leger.

6. L'industrie unie (Consortium) applaudit et soutient la récente annonce du maire de construire un nouvel aéroport de classe mondiale. Le développement de cette nouvelle installation est la pièce finale de la transformation de notre infrastructure d'accueil et est essentiel pour notre marque et notre compétitivité mondiale.

Ces six annonces et initiatives de politique publique sont unies et indivisibles et chacune d'entre elles est nécessaire pour jeter les bases d'un bond en avant dans le développement économique, la modernisation des infrastructures, la création de générateurs de demande, la croissance du tourisme, la création d'emplois et la génération de nouvelles recettes fiscales pour prendre soin de notre ville.

L'annonce a été faite aujourd'hui par Ron Forman, président et directeur général de l'Audubon Nature Institute ; Darryl Berger, président de la New Orleans Tourism Marketing Corporation, et Mark Romig, président et directeur général ; Gregory Rusovich, président du New Orleans Convention and Visitors Bureau, et Stephen Perry, président de &; Toni Rice, présidente du New Orleans Multicultural Tourism Network ; Stan Harris, directeur général de la Louisiana Restaurant Association, Doug Thornton, premier vice-président de SMG ; Melvin Rodrigue, président du New Orleans Ernest N. Morial Convention Center, et Bob Johnson, dirigeant de la Greater New Orleans Hotel Lodging Association et directeur général de Marriott Corp. Morial Convention Center, Melvin Rodrigue, président du conseil d'administration, et Bob Johnson, président, ainsi que Robert Bray, directeur général de Marriott Corp. et membre de la direction de la Greater New Orleans Hotel & Lodging Association. Robert Bray.

Ce plan a été conçu pour orienter la conversation et le débat public sur les espoirs, les rêves et les aspirations de notre grande ville, pour préparer la Nouvelle-Orléans au siècle prochain et pour aborder le plan quinquennal du tricentenaire en tant que groupe unifié, avec une voix unifiée, des positions fortes en matière de politique publique et un plan d'action de projets et de législation à mettre en œuvre.

À propos du Tricentennial Consortium
Le Tricentennial Consortium (TCC) est un groupe unifié de nombreuses parties prenantes civiques basées à la Nouvelle-Orléans qui, dans le cadre du plan directeur d'accueil annoncé dans le rapport BCG 2010, s'engagent à mettre en œuvre un plan quinquennal visant à renforcer l'image de marque de la Nouvelle-Orléans, à créer des milliers d'emplois supplémentaires, à augmenter de manière exponentielle les dépenses des visiteurs et à développer une économie considérablement renforcée. Le projet est conçu pour revitaliser la propriété du World Trade Center, Riverfront et Spanish Plaza, réimaginer les schémas de circulation aux pieds des rues Poydras et Canal, et commencer le redéveloppement du Convention Center Boulevard et le développement très attendu de la parcelle de terrain en amont du Convention Center. Le Consortium s'est engagé à obtenir une augmentation majeure des ressources marketing afin de nous rendre compétitifs au niveau national.

Le TCC est composé de leaders du secteur du tourisme et de l'hôtellerie, ainsi que d'entités de développement économique, notamment : L'Audubon Nature Institute, la New Orleans Tourism Marketing Corporation, le Multicultural Tourism Network, le New Orleans Convention and Visitors Bureau, la Louisiana Restaurant Association, la Greater New Orleans Hotel and Lodging Association, SMG et le Superdome, le Ernest N. Morial Convention Center, ainsi que Eskew+Dumez+Ripple et Manning Architects. Elle se concentre sur les cinq prochaines années de marketing, de développement des infrastructures et de politique publique qui affecteront la croissance de la Nouvelle-Orléans.